Laurent Joffrin chargé d’étudier une coopération entre «Libération» et le «Nouvel Obs»

    100

    Laurent Joffrin, vice-président de Libération, a été chargé vendredi par Edouard de Rothschild et Claude Perdriel, actionnaires majoritaires de «Libération» et du «Nouvel Obs», d’étudier une coopération entre les deux titres.
    Laurent Joffrin, sollicité pour prendre la tête du «Nouvel Obs», reste à la tête de «Libération» et prendra sa décision à la fin de sa mission d’une durée de trois mois, a précisé une source interne à «Libération». Cette même source a souligné que cette mission ne changeait «officiellement» rien au processus de recapitalisation en cours de «Libération». Le groupe immmobilier Colbert, propriétaire du siège du journal, doit apporter quelque 12 millions d’euros.
    Un rapprochement capitalistique «Nouvel Obs-Libération» ne serait pas exclu.Claude Perdriel, président fondateur du groupe «Nouvel Observateur», a rencontré vendredi matin Edouard de Rothschild, actionnaire principal de «Libération». Les deux hommes se sont déclarés «très attachés au pluralisme de la presse», après avoir évoqué l’augmentation de capital de «Libération», selon le message envoyé par M. Perdriel.