L’auteure Laurine Thizy remporte le Prix du Roman Marie Claire 2022

72

Ce vendredi 22 avril, s’est tenue la soirée de remise du Prix du Roman Marie Claire 2022, une distinction qui vise à récompenser un.e auteur.e francophone dont le roman retrace le destin d’une femme d’aujourd’hui ou d’hier. Après délibération, le jury du Prix du Roman – présidé par Katell Pouliquen, Directrice des rédactions de «Marie Claire» – a désigné Laurine Thizy, pour son livre «Les maisons vides» (Éditions de l’Olivier) comme lauréate 2022. La remise du Prix s’est déroulée dans le cadre du Festival du Livre de Paris en présence des acteurs et professionnels du monde de l’édition et de la littérature. ««Marie Claire» est fier de décerner son Prix du roman 2022 à Laurine Thizy pour «Les maisons vides» (Éditions de l’Olivier), un premier roman dont l’héroïne, une adolescente du Sud-ouest rural, découvre les forces vitales et les démons qui l’habitent. Une œuvre sur le passage à l’âge adulte, à l’écriture somptueuse portée par une jeune autrice aux convictions féministes bien ancrées», déclarent Katell Pouliquen, Directrice des rédactions, Philomène Piégay, Rédactrice en chef Culture et Célébrités et Thomas Jean, critique littéraire à Marie Claire. Un portrait de la lauréate ainsi qu’un article sur les six autres finalistes seront à découvrir dans le prochain numéro de «Marie Claire» en kiosque le 5 mai 2022 et sur le site marieclaire.fr. «Les maisons vides», c’est l’histoire de Gabrielle, cette adolescente rebelle des Hautes-Pyrénées qui vit ses premières heures balbutiantes, de la prématurité à l’éclosion d’un corps de gymnaste puis de femme qui attire soudain le regard des hommes. Un chemin aussi chaotique qu’enivrant de la féminité. C’est avec une énergie prodigieuse, que Gabrielle grandit, s’affranchit, lutte, contre les chemins tout tracés de son milieu rural.