Le Fonds pour une presse libre soutiendra financièrement neuf médias indépendants en 2022

143

Le Fonds pour une presse libre (FPL), créé en 2019 pour sanctuariser le capital de Médiapart et aussi pour soutenir financièrement des titres indépendants, a annoncé mercredi appuyer neuf médias pour 2022. Inf’OGM, L’Empaillé, La Déferlante, Le Courrier des Balkans, Mediacités, Reflets.info, Splann !, Street Press, Transrural Initiatives sont les neuf médias sélectionnés pour recevoir les aides du FPL cette année. Depuis 2020, ce fonds lance annuellement des appels à projets visant à soutenir la création ou le développement de différents types de médias indépendants d’information politique et générale au nom de la défense de la liberté de la presse, du pluralisme et de l’indépendance du journalisme. Au total, 165.000 euros, recueillis après un appel à financement participatif lancé à l’automne dernier, seront répartis. Cette dotation s’affiche bien supérieure aux deux premiers appels à projets dotés respectivement de 50.000 et de 71.000 euros. Le Fonds pour une presse libre a voulu «financer un journalisme de qualité, d’intérêt général, des projets éditoriaux originaux», «des projets techniques qui aident directement à renforcer la relation avec son lectorat» et d’autres permettant «de professionnaliser de jeunes médias et de progresser dans la construction d’un modèle économique pérenne». Dans le détail, Le FPL indique avoir reçu 44 candidatures «examinées par un groupe d’experts des médias et du journalisme réunis au sein du conseil stratégique». Leurs recommandations ont été suivies par le conseil d’administration du FPL qui a décidé d’octroyer des subventions à six médias et des avances remboursables à trois autres. Le prochain appel à projets du Fonds pour une presse libre sera publié à l’automne 2022.