Le géant canadien des télécommunications Rogers rachète son rival Shaw pour 26 mds de dollars canadiens

104

Le géant canadien des télécommunications Rogers a annoncé lundi qu’il avait conclu une entente pour racheter son rival Shaw dans une transaction évaluée à 26 milliards de dollars canadiens (17,5 mds euros), créant un nouveau poids-lourd face à Bell et Telus.
Rogers communications paiera 40,50 dollars en espèces pour les actions de son concurrent, pour un montant total de 20 milliards de dollars, a-t-elle annoncé dans un communiqué. Ce montant est supérieur de 70% au court récent du titre, précise le canadien. Rogers, basée à Toronto, assumera également la dette de 6 milliards de dollars de sa rivale, portant le montant total de l’opération à environ 26 milliards de dollars.
Dans le cadre de cet accord, Rogers prévoit d’investir 2,5 milliards de dollars dans le réseau 5G de l’ouest du Canada et de créer jusqu’à 3.000 emplois, ajoute le communiqué.
La société évalue par ailleurs à un milliard de dollars les économies permises par les synergies qu’entraînera ce rachat, deux ans après sa finalisation.
La transaction, qui doit encore être approuvée par les actionnaires et les autorités règlementaires, a reçu le feu vert de la famille Shaw, selon Rogers.