C. DELLA VALLE (Banijay Studios France) : «Nous travaillons sur l’adaptation pour France TV du roman «Block 46», en coproduction avec Alexandra Lamy»

40

MEDIA +

Vous produisez la série phénomène «SKAM France» qui rencontre un succès retentissant. Où en êtes-vous ?

Carole DELLA VALLE

La saison 7 de «SKAM France» est actuellement disponible en exclusivité sur france.tv slash. A la réalisation de la série, nous accueillons Shirley Montsarrat (qui succède à David Hourrègue) et Déborah Hassoun en tant que directrice de collection. La série repose sur un scénario résolument ancré dans le quotidien des ados et des jeunes adultes.

MEDIA +

«SKAM France» compte plus de 215M de vidéos vues cumulées (france.tv + YouTube) en 6 saisons. Comment expliquez-vous ce plébiscite ?

Carole DELLA VALLE

Nous cherchons à être le plus sincère possible dans nos histoires. Mais que ce soit dans son pays d’origine ou dans les autres territoires ayant adapté le format, c’est à chaque fois la saison 3 qui a décollé. Cette saison traite de l’homosexualité. Le jeune public auquel on s’adresse s’identifie à ces histoires.

MEDIA +

Jusqu’à la saison 4, vous produisiez l’adaptation de la série originale. Et aujourd’hui ?

Carole DELLA VALLE

La série norvégienne originale n’a que 4 saisons. Par conséquent, nous avons été les premiers à négocier avec les ayant-droits et notamment Julie Andem, la créatrice de la série en Norvège, afin de produire de nouvelles saisons originales. Nous voulions traiter de thématiques comme le handicap ou la dépression adolescente, et nous avons pu le faire. En revanche, nous avons reçu une fin de non-recevoir concernant le traitement de certains personnages comme ceux de Daphné et d’Eliott. D’un refus, nous en avons tiré le meilleur en trouvant des solutions et en creusant d’autres personnages. A ce titre, les saisons 5, 6, 7 et bientôt 8 sont totalement inédites.

MEDIA +

«SKAM France» est une production «low budget». Comment fonctionnez-vous ?

Carole DELLA VALLE

C’est une fiction destinée en effet au web. Nous avons donc assez peu de moyens pour la faire. C’est la raison pour laquelle nous crossboardons deux saisons sur 30 jours de tournage, ce qui nous permet de rassembler les décors. Pour les comédiens, réalisateurs et équipes techniques, ce sont des journées denses avec beaucoup de séquences à tourner.

MEDIA +

Dans un autre style, vous produisez pour France Télévisions la série «Germinal»…

Carole DELLA VALLE

Il s’agit d’une série de 6X52’ qui dispose de moyens très importants. L’idée initiale était de refaire «Germinal» mais à la façon de «Peaky Blinders». C’était notre référence visuelle et notre argument de vente quand nous sommes allés voir France Télévisions. A la réalisation, nous avons fait appel à David Hourrègue, qui avait réalisé «SKAM», et qui sait toucher le jeune public. On aborde l’histoire de «Germinal» en étant très fidèle au roman de Zola, mais en apportant une esthétique visuelle marquée. De nombreux décors ont été reconstitués, notamment la mine. Le tournage s’est tenu sur le site de l’ancienne fosse d’Arenberg, presque 30 ans après le film de Claude Berri. Nous avons travaillé avec des centaines de figurants qui sont pour beaucoup des descendants de mineurs. Il y aura aussi beaucoup d’effets spéciaux.

MEDIA +

Travaillez-vous sur d’autres adaptations ?

Carole DELLA VALLE

Oui, nous avons un projet d’adaptation pour France Télévisions de «Block 46», un roman contemporain de Johana Gustawsson, en coproduction avec Camisards, la société de production d’Alexandra Lamy. D’autre part, on est en train d’adapter la trilogie de Roger Frison-Roche, «Premier de cordée» sur les pionniers des guides de haute montagne. Enfin, nous développons pour TF1 un projet original intitulé «Walkyries» qui parlera d’un réseau de femmes vengeresses qui punira des hommes n’ayant pas été condamnés par la justice. 

LES DIRIGEANTS

A. ETIENNE

DG

C. DELLA VALLE

Productrice déléguée

COORDONNEES

23, rue Linois

75015 Paris

DATE DE CREATION

1999

PRODUCTIONS

«KAM France» (france.tv/slash) ; «Germinal» (France Télévisions ; «Mouche» (Canal+) ; …