Le gouvernement du Kazakhstan reçoit des parts de son opérateur national de télécommunications grâce à un «don» de la famille de l’ex-président

86

Le gouvernement du Kazakhstan a déclaré ce mardi 12 avril 2022 avoir reçu une participation importante du capital de son opérateur national de télécommunications grâce à un «don» d’un membre détenu de la famille autrefois intouchable de l’ex-président Noursoultan Nazarbaïev.
L’homme d’affaires Kaïrat Satybaldy est devenu le mois dernier le premier membre de la famille de Noursoultan Nazarbaïev à avoir été arrêté depuis les émeutes de janvier et le début de la mise à l’écart de la richissime famille Nazarbaïev, qui a dominé cette ancienne république soviétique pendant des décennies.
Le gouvernement a annoncé sur Telegram avoir «accepté l’offre» d’une participation de 24,95% dans l’opérateur national Kazakhtelecom – déjà majoritairement public – cédée par un fonds d’investissement enregistré au Luxembourg et appartenant à Kaïrat Satybaldy.
Les autorités précisent qu’il s’agit d’un «accord de don», indiquant que les parts n’ont pas été rachetées.
Kaïrat Satybaldy est le neveu de l’ex-président de 81 ans, Noursoultan Nazarbaïev.
En mars, l’agence anti-corruption du pays a déclaré que Kaïrat Satybaldy avait été arrêté pour des soupçons de détournement de fonds de Kazakhtelecom et qu’il faisait l’objet d’une enquête pour «d’autres crimes portant atteinte à la sécurité de l’État».
Plus de 200 personnes avaient été tuées début janvier dans des émeutes et manifestations violemment réprimées, avec l’aide de troupes russes venues en renfort.
Depuis, le président Kassym-Jomart Tokaïev, qui a succédé en 2019 au puissant Noursoultan Nazarbaïev, dirigeant du Kazakhstan depuis 1990, a entrepris de renforcer sa position et d’affaiblir celle de son prédécesseur.
Ce dernier s’était en effet assuré de conserver son influence en s’attribuant à son départ le titre de «Chef de la nation», en se mettant «à vie» à la tête du puissant Conseil de sécurité, et en plaçant au gouvernement un certain nombre de ses proches.