Le groupe britannique de télécommunications Vodafone veut supprimer 1.300 emplois en Allemagne

342

Le groupe britannique de télécommunications Vodafone veut supprimer 1.300 emplois en Allemagne, son marché le plus important, après avoir déjà annoncé 1.000 suppression de postes en Italie, a annoncé le nouveau patron de sa filiale allemande.

Cela représente 6,3% de ses 14.230 employés dans la plus grande économie européenne, où le groupe subit un recul de ses ventes depuis 2022.

Les postes administratifs et de direction devraient être les plus touchés.

Dans le même temps, Vodafone va créer jusqu’à 400 nouveaux emplois «dans les domaines en contact avec la clientèle», selon le patron belge de la filiale, Philippe Rogge, dans une interview au quotidien «Handelsblatt» publié ce jeudi 30 mars 2023.

Le groupe britannique est en crise. Son cours de Bourse a accusé une forte baisse lors du mandat de son ancien Président Directeur Général, Nick Read, resté en poste de 2018 jusqu’à sa démission surprise en décembre dernier.

«Si nous voulons financer nos ambitions, nous devons franchir cette étape douloureuse», a déclaré M. Rogge, qui a promis un «redémarrage» de l’entreprise.

Le mois dernier, le groupe avait affiché un chiffre d’affaires en baisse de 0,4% au troisième trimestre, qu’il expliquait par le recul des ventes en Allemagne, en Italie et en Espagne.

Il a déjà annoncé à la mi-mars prévoir la suppression de 1.000 emplois en Italie, afin de réduire les coûts et faire face à la concurrence dans le secteur des télécommunications de la péninsule.

«Vodafone est confronté à la pression exercée sur le cours de son action, qui oscille autour des niveaux les plus bas de 2002, à un contexte économique affaibli par une inflation galopante et des factures d’énergie en hausse, ainsi qu’à l’incertitude qui règne au sein de la direction après le départ du Président Directeur Général l’année dernière», commente Victoria Scholar, analyste de Interactive Investors.

Le groupe pâtit également de la morne croissance en Europe et du coût énorme du déploiement de la technologie 5G.

Ancien responsable de Microsoft, M. Rogge est en poste depuis juillet 2022 chez Vodafone Allemagne.