Le Groupe TF1 «suspend» ses objectifs financiers à cause du coronavirus

421

Le groupe de télévision TF1 a averti lundi qu’il serait touché significativement par la crise économique due au nouveau coronavirus, qui le conduit à «suspendre» ses objectifs financiers annoncés en février dernier, selon un communiqué. «Nos clients annonceurs, en particulier dans les secteurs du tourisme, des biens culturels ou du transport, sont amenés à reporter ou annuler un grand nombre de campagnes», explique le groupe qui redoute un «effet significatif sur les performances publicitaires du mois de mars puis plus important sur le mois d’avril». «A ce jour, nous n’avons pas de visibilité sur le mois de mai et les suivants», écrit le groupe dans son communiqué, qui observe «des tendances similaires» pour l’activité publicitaire de sa filiale de sites thématiques Unify (dont AuFéminin, Marmiton, Doctissimo). Au delà de la publicité, l’activité de production de contenus de sa filiale Newen «s’est progressivement arrêtée, se traduisant par des décalages, sans conséquence significative sur le carnet de commandes», explique TF1, mais l’arrêt des programmes quotidiens (30% de la production de Newen) et des évènements culturels auront un impact sur les performances globales de l’année. Le groupe cherche donc à diminuer le coût de ses programmes pour «amortir la baisse de revenus», et étudie «les conditions d’éligibilité (de ses) collaborateurs aux différents dispositifs de chômage partiel». Pour 2020, la filiale du groupe Bouygues avait réitéré en février ses perspectives d’un taux de marge opérationnelle courante à deux chiffres et d’un coût des programmes stable à 985 millions d’euros. En 2021, elle visait un chiffre d’affaires de son pôle numérique Unify d’au moins 250 millions d’euros (soit une progression d’environ 20% par an sur les deux prochaines années), et une amélioration de ses indicateurs financiers.