Le président américain n’a pas le droit de bloquer ses opposants sur Twitter, confirme un tribunal

73
Le président américain n’a pas le droit de bloquer ses opposants sur Twitter, confirme un tribunal Le président américain n’a pas le droit de bloquer ses opposants sur Twitter juste parce qu’ils ne sont pas d’accord avec lui, a assuré mardi une cour d’appel composée de trois juges.Ces magistrats confirment ainsi une décision prise en…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier