Le Sirti plaide pour une vraie place des indépendants dans le passage au numérique.

    185

    Mercredi 23 mai, les 140 radios et télévisions indépendantes adhérentes au Sirti se sont réunies à Paris pour l’Assemblée Générale annuelle de leur syndicat professionnel. A l’occasion de ce rassemblement, le Sirti a plaidé pour la diversification du paysage audiovisuel, en radio comme en télévision. «Les PME de l’audiovisuel illustrent la diversité et la différence en matière d’offre de programmes, elles relancent la concurrence dans un secteur dont le pluralisme est menacé par les concentrations en cours au sein des grands groupes», a indiqué le syndicat dans un communiqué de presse. Le Sirti a, d’ailleurs, interpellé le CSA pour que l’attribution des autorisations en radio numérique, dont le lancement devrait se concrétiser au cours des prochaines années, soit organisée dans des conditions qui préservent et amplifient la diversité radiophonique. Le syndicat a plaidé également pour qu’à la veille de la sélection des quatre chaînes de la future TNT locale en Ile-de-France, une plus grande ouverture soit faite aux éditeurs indépendants plutôt qu’aux groupes déjà bénéficiaires d’autorisations nationales tant en télévision analogique qu’en TNT nationale.