L’engagement au coeur de la 41ème édition du festival du cinéma méditerranéen de Montpellier (Cinemed)

68

Sous la présidence du maire de Palerme Leoluca Orlando, fervent défenseur de l’accueil des migrants en Méditerranée, «l’engagement» sera au coeur de la 41e édition du festival du cinéma méditerranéen de Montpellier (Cinemed), ont expliqué mardi ses organisateurs. Lors d’une conférence de presse, le maire et président de la métropole de Montpellier Philippe Saurel (DVG, soutien d’Emmanuel Macron) a qualifié son homologue palermitain de centre-gauche de «grand monsieur de la politique, de l’humanisme et de l’art».

Le directeur du Cinemed Christophe Leparc a parlé d’une «personnalité engagée» qui prend la tête d’un festival placé sous le signe de «l’engagement». «Le futur du monde, c’est la mobilité», a souligné M. Orlando, dont la ville est jumelée avec Montpellier. «Nous sommes de la même maison, celle de la Méditerranée, un continent d’eau… un lieu de migrations», a-t-il poursuivi.

«L’engagement auquel nous sommes appelés aujourd’hui est de promouvoir la libre circulation des personnes et des idées, en considérant cette interdépendance entre les nations non seulement comme une richesse mais aussi comme une possibilité de promotion sociale, culturelle et économique pour chaque personne, pour chaque communauté», estime celui qui est maire de Palerme depuis 2012 et s’est fait connaître pour son combat contre la mafia sicilienne et contre les dispositions du décret «sécurité et immigration» de l’ex-ministre de l’Intérieur de la Ligue (extrême-droite) Matteo Salvini. Une rencontre «pour une politique humaniste d’accueil des migrants» sera organisée dans le cadre du festival montpelliérain, qui se tiendra du 18 au 26 octobre.

Engagement toujours, lors de la soirée d’ouverture le 18 octobre, en présence du réalisateur, avec «Adults in the room», un thriller politique de Costa-Gavras inspiré des écrits de l’ex-ministre grec des Finances Yanis Varoufakis sur la crise grecque de 2015. Pendant 10 jours, Cinemed doit projeter plus de 100 films, proposant un programme complet de courts et longs métrages, de soirées débats et de rencontres.

L’invité d’honneur sera le réalisateur André Téchiné, tandis qu’une rétrospective sera consacrée à Paolo Virzì, le nouveau maestro de la comédie italienne. Cinemed mettra également en lumière le travail protéiforme du réalisateur catalan espagnol Isaki Lacuesta et celui de Mohamed Hefzy, scénariste et producteur égyptien à succès.