Les actionnaires d’Europacorp désapprouvent son fondateur Luc Besson

343

Les actionnaires de la société de production et de distribution cinématographique EuropaCorp, fondée par le réalisateur Luc Besson, ont refusé il y a quelques jours d’approuver les accords régissant les relations entre EuropaCorp et Front line, la holding personnelle du réalisateur, a indiqué le groupe. L’assemblée générale des actionnaires a également rejeté le projet d’augmentation du capital. Le projet d’accord rejeté à 84,4% par les actionnaires aurait permis à Front line de facturer des services pouvant atteindre 4 millions d’euros par an. Les versements faits par EuropaCorp à Front Line représentent 71% des revenus de la holding alors que le groupe coté en Bourse a vu son chiffre d’affaires au premier trimestre baisser de 16,5% à 19,2 millions d’euros. Dans le cadre de ce vote, les actionnaires peuvent amener Front Line à devoir reverser les sommes perçues.