Les CNC français et tunisien signent une convention de coopération

437

 

Eric Garandeau, Président du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) français et Adnane Khedher, Directeur général du Centre national du cinéma et de l’image (CNCI) tunisien ont conclu une convention visant à développer la coopération cinématographique entre la France et la Tunisie, annonçait hier le CNC dans un communiqué de presse. Créé en juillet 2012, dirigé par M. Khedher depuis septembre 2012, le CNCI prend progressivement en charge  les compétences du bureau du cinéma du ministère tunisien de la culture. La convention, conclue pour une période de deux ans renouvelable, permettra un échange d’expertise et une assistance mutuelle. Elle couvre le champ de la production des films, de leur distribution, de la formation, de la préservation et de la valorisation du patrimoine et enfin de la lutte contre le piratage. Déjà liés au niveau intergouvernemental par un accord de coproduction, les deux pays renforcent ainsi leur collaboration dans le domaine cinématographique. Le CNC, qui, à la demande des autorités tunisiennes, avait déjà collaboré à la réflexion autour de la création du CNCI, apporte ainsi un appui à sa naissance opérationnelle. Cet accord s’inscrit donc pleinement pour le CNC dans le cadre de sa politique volontariste de coopération avec les pays du Sud.