L’intersyndicale de France TV réclame «un outil de production interne»

    173

    L’intersyndicale de France Télévisions (SNRT-CGT, CFDT, CFTC, FO, SNJ, SUD, CSA, SITR, SRCTA-UNSA, SNJ-CGT) a réclamé mardi dans un communiqué un outil de production de programmes audiovisuels et de fabrication interne propre au groupe public. Alors que le gouvernement s’apprête à réviser les décrets régissant les rapports financiers entre les chaînes et les producteurs de programmes, les syndicats estiment que «France Télévisions doit pouvoir être propriétaire des oeuvres qu’elle finance». Selon l’intersyndicale, France Télévisions paye aujourd’hui 70 à 90% du coût des productions et n’obtient en contrepartie «que le simple droit de diffuser deux ou trois fois ces programmes». L’intersyndicale demande la suppression du décret qui limite actuellement à 30% du volume le droit de France Télévisions de produire en interne. L’outil de production et de fabrication interne proposé par l’intersyndicale «devra s’appuyer sur la filière de production de France 3 et des moyens existants dans les autres sociétés du groupe» et «être mis au service de l’ensemble des antennes». D’autre part, les syndicats souhaitent que les producteurs privés continuent à bénéficier d’«un pourcentage raisonnable» du chiffre d’affaires de France Télévisions mais il devra être «en diminution» par rapport à celui actuellement appliqué.