L’intersyndicale de RFI dénonce un projet de «fusion» déguisée

    234

    Quatre syndicats de Radio France Internationale (RFI), le SNJ-CGT, le SNJ, FO et le SNRT-CGT, ont dénoncé mardi dans un communiqué commun un projet de «fusion» déguisée de RFI, France 24 et TV5Monde dans le projet de loi en discussion au Parlement sur la modernisation de l’économie. Selon ces syndicats, le projet comporte un article (37ter) qui implique une fusion des trois sociétés. Les syndicats citent un texte de la commission spéciale du Sénat sur le projet de loi qui précise: «Il est prévu d’intégrer les trois sociétés concernées et d’unifier les programmes budgétaires correspondants. Des synergies de coût significatives (…) sont escomptées de ce projet». Selon les syndicats, l’adoption de ce texte impliquerait «une fusion pure et dure déguisée en holding». Il s’agit, selon eux, de «réduire les rédactions afin d’avoir une radio, ses filiales et ses rédactions en langues, trois sites Internet et deux télévisions qui parlent d’une seule voix, celle de l’Etat». Pour l’intersyndicale, la holding «Audiovisuel extérieur de la France» «est le faux-nez de la fusion de trois entreprises dont les métiers, l’histoire et les compétences spécifiques sont ignorés, et l’indépendance éditoriale balayée».