L’ONU et l’AFP lancent un prix de journalisme au Mexique

394

L’ONU et l’AFP ont annoncé le lancement au Mexique d’un prix annuel de journalisme à la mémoire des reporters Miroslava Breach et Javier Valdez, assassinés en 2017 dans ce pays. Le prix Breach-Valdez vise à «reconnaître la carrière de journalistes mexicains qui se sont distingués dans la défense des droits de l’homme», a indiqué en conférence de presse Giancarlo Summa, directeur du bureau d’information des Nations Unies au Mexique. Le prix Valdez-Breach, également parrainé par l’ambassade de France au Mexique, l’Unesco et l’Université Ibéro-américaine, sera remis le 3 mai à Mexico. Le lauréat sera notamment invité en France pour y parler de la situation de la presse au Mexique. Le prix est parrainé par le journaliste d’investigation mexicain José Reveles, auteur de plusieurs ouvrages dont une enquête sur l’affaire Florence Cassez. Plus de cent journalistes ont été assassinés depuis 2000 au Mexique, ce qui en fait l’un des pays les plus dangereux au monde pour exercer l’activité de reporter. En 2017, au moins 11 d’entre eux ont été tués au Mexique, selon Reporters sans frontière.