M. BÉJOT (Sunny Side of the Doc) : «Appel à projets : 275 projets de documentaires émanant de 46 pays ont été reçus»

63

près deux éditions en ligne, Sunny Side of the Doc est de retour à La Rochelle, du 20 au 23 juin 2022. L’occasion pour média+, partenaire de l’événement, d’évoquer cette 33ème édition avec Mathieu BÉJOT, Directeur de la Stratégie et du Développement de Sunny Side of the Doc.

media+

Comment avez-vous pensé la 33ème édition de Sunny Side of the Doc ?

Mathieu BÉJOT

Nous sommes enfin de retour ! Voici le moment que nous avons tant espéré : réunir à nouveau la communauté internationale du documentaire sous le ciel de La Rochelle, après deux éditions en ligne qui nous ont permis de rester connectés et unis malgré tout. Ainsi, la 33ème édition de Sunny Side of the Doc se tient du lundi 20 au jeudi 23 juin 2022, en présentiel.

media+

Quels seront les temps forts de cette édition ?

Mathieu BÉJOT

Cette édition spéciale des retrouvailles profite d’un hall d’exposition au grand complet avec plus de 80 exposants confirmés, issus de plus de 20 pays, et plus de 30 délégations internationales représentant environ 500 sociétés. Les professionnels internationaux attendus pourront bénéficier d’un riche programme d’événements: keynotes, line-up de chaînes, sessions de pitchs, panels et conférences, Meet the Executives, Meet the Streamers, projections événement, rendez-vous de networking, déjeuners et happy hours.

media+

Quels enseignements tirez-vous des deux dernières éditions, marquées par la pandémie de Covid19 ?

Mathieu BÉJOT

Pour ceux qui ne peuvent pas se rendre à La Rochelle en raison des restrictions de déplacements, comme pour ceux qui seront sur place, l’édition 2022 offrira une extension digitale à tous les membres de la communauté Sunny Side of the Doc pour prolonger ou enrichir l’expérience. La plateforme de l’événement est ouverte depuis le début du mois de juin pour que chaque participant puisse préparer son agenda et consulter les guides officiels de Sunny Side. Certains temps forts du programme «New Voices» seront diffusés en direct et les sessions les plus convoitées seront disponibles en replay pour une durée limitée après la fin du marché.

media+

Quel bilan tirez-vous de la sélection officielle ?

Mathieu BÉJOT

Évènement très attendu du marché et véritable enjeu pour la coproduction internationale, les sessions de pitchs se tiendront face à plus de 400 décideurs internationaux de haut niveau rassemblant les principaux diffuseurs, streamers, fondations, agents de vente et autres financeurs à la recherche d’histoires les plus originales et engagées. À l’issue de l’appel à projets, lancé en février dernier, 275 projets de documentaires émanant de 46 pays ont été reçus. De nouveaux territoires se font voir et entendre comme la Jordanie, les Émirats Arabes Unis, le Kenya, l’Islande ou encore la Slovénie.

media+

Quel est le profil de ces créateurs de projets ?

Mathieu BÉJOT

Cette nouvelle sélection de projets se distingue par leur grande diversité et leur regard singulier posé sur le monde actuel. Deux projets sur cinq sont issus de jeunes réalisateurs venus défendre leur première ou deuxième œuvre documentaire, et 50,7% des soumissions sont portées par des femmes. Cette année, 48 projets émanant de 22 pays seront présentés dans 8 sessions de pitchs répartis en trois grandes catégories : Genres (Global Issues, Nature & Conservation, Science, Histoire, Arts & Culture), Création Digitale (Expériences Immersives, Digital Narrative Stories) et Talent Hub.