M. COMBES (Altice) «Avec le rachat de Teads, l’objectif est de déployer une publicité enrichie par la donnée»

807

Michel COMBES, PDG du groupe SFR et Directeur Général d’Altice

Altice, maison-mère de SFR, vient d’annoncer le rachat de la place de marché publicitaire Teads. La transaction doit valoriser l’entreprise jusqu’à 285 millions d’euros, pour une conclusion attendue à la mi-2017. Entretien avec Michel COMBES, PDG du groupe SFR et Directeur Général d’Altice.

media+

Quelle est la démarche du groupe Altice, suite à l’acquisition de Teads ?

Michel COMBES 

Il s’agit d’une étape essentielle pour le renforcement du troisième pilier du modèle d’Altice qui est celui de la publicité. Notre groupe de télécommunication s’est diversifié dans le contenu pour amener une offre complémentaire à nos clients. Depuis maintenant plusieurs années, nous monétisons une partie des audiences créées au travers de revenus publicitaires essentiellement captés sur la télévision et la radio. La télévision migrant progressivement vers les médias digitaux, il nous paraissait intéressant de nous positionner aussi sur le digital.

media+

Teads est-elle la porte d’entrée du groupe Altice sur le digital ?

Michel COMBES 

Très exactement ! Fondée en 2011, Teads est aujourd’hui présente dans une vingtaine de pays, compte plus de 500 collaborateurs et revendique 1,2 milliard de visiteurs uniques par mois, dont 720 millions sur mobile. L’entreprise est numéro un mondial sur le marché de la vidéo publicitaire en ligne et compte parmi ses clients de grands médias à côté d’autres éditeurs.

media+

Au cœur de ce rachat, l’enjeu est-il de développer la publicité dite ciblée ?

Michel COMBES 

L’objectif est de déployer une publicité enrichie par la donnée pour avoir un meilleur ciblage, une meilleure personnalisation et mettre en place des campagnes publicitaires multi-écrans. Face à un marché publicitaire très fragmenté, les annonceurs sont de plus en plus demandeurs pour adresser une audience quel que soit l’écran utilisé. Nous apportons aujourd’hui une véritable plateforme multi-écrans enrichie par des données sur les clients. Cela permet ainsi de mieux cibler le message publicitaire.

media+

Face à Google et Facebook qui dominent la publicité numérique, comment Tears peut-il tirer son épingle du jeu ?

Michel COMBES 

Facebook et Google sont de formidables plateformes qui ont leur qualité, notamment de taille, qui ont des données contextuelles importantes et qui ont développé des modèles pérennes depuis des années. Avec Teads, nous amenons une offre alternative qui a plusieurs particularités. La première, c’est sa dimension multi-écrans (que Google et Facebook investissent moins sachant qu’ils ne sont pas sur le média télévisé). La deuxième dimension est celle de la data. Nous allons pouvoir nous appuyer sur de la donnée dite certifiée et contextuelle (sur le foyer lui-même). Nous avons en effet la capacité de faire le lien entre le monde physique et le monde virtuel par la box. Cette dernière est liée à un foyer dont nous connaissons les caractéristiques.

media+

Quelle est la prochaine étape de la convergence ? 

Michel COMBES

Notre stratégie vise à bâtir une grande plateforme convergente de télécommunication, de contenus et de publicités. Nous faisons émerger progressivement la data comme étant le liant entre nos trois piliers. A présent, c’est à nous d’inventer ces nouveaux business model car nous possédons le socle nécessaire.