M. MARIN (CITIA) : « Notre objectif est qu’Annecy devienne la capitale mondiale de l’animation toute l’année »

208

CITIA, organisateur du Festival international du film d’animation d’Annecy, a annoncé la création d’un nouvel événement grand public : L’Hivernal Festival, du 6 au 8 décembre à Annecy. . L’occasion pour média+ d’évoquer ces projets avec Mickaël MARIN, directeur du CITIA.

media+

Vous lancez la 1ère édition de L’Hivernal Festival. Pouvez-vous nous en parler?

Mickaël MARIN

L’Hivernal Festival se tiendra du 6 au 8 décembre 2019 à Annecy. L’idée est simple: ouvrir au grand public le secteur de l’animation. Historiquement, le Festival International du Film d’Animation a toujours eu une orientation professionnelle avec quelques sessions ouvertes au grand public. Le secteur de l’animation intéresse pourtant la population locale. Au programme de l’Hivernal Festival, la reprise du meilleur de l’édition 2019 du FIFA mais aussi des avant-premières, des rencontres avec des réalisateurs, des ateliers…

media+

Vous travaillez sur un nouveau projet pour 2023. Qu’en est-il ?

Mickaël MARIN

Nous avons pour ambition de créer du contenu localement toute l’année. D’ici 2023, le projet de rénovation du haras d’Annecy prendra fin. Accompagné par la ville, différents acteurs et de CITIA, ce projet proposera une halle gourmande mais surtout une cité internationale du cinéma d’animation. Toute l’année, nous proposerons ainsi un espace dédié à l’éducation à l’image animée, un espace de rencontre ou encore des avant-premières. La population est en demande de tels événements et l’animation ne concerne pas que les enfants

media+

Souhaitez-vous faire d’Annecy la capitale de l’animation ?

Mickaël MARIN

C’est clairement une envie. Avec le Festival international du film d’animation, Annecy est la capitale de l’animation … mais seulement le temps d’une semaine. L’objectif est qu’Annecy devienne la capitale mondiale de l’animation et ce, toute l’année.

media+

Toutes ces nouveautés nécessitent un certain budget … Arrivez-vous à suivre économiquement ?

Mickaël MARIN

Nous avons la chance d’être accompagnés par les différentes collectivités ou encore par le CNC. Depuis quelques années, nous développons aussi de nombreux projets via nos fonds propres. Pour cette première édition de l’Hivernal Festival, nous avons intégré nos ressources développées au mois de juin, lors de l’édition 2019 du FIFA. Pour la suite, nous irons demander du soutien aux collectivités. Les retombées pour ces dernières sont importantes. Pour exemple, en 2019, ce sont 15 millions de retombées économiques sur le territoire pour un budget d’environ 5 millions pour le FIFA 2018. Pour information, en 2015, ces retombées étaient de 8,7 millions d’euros, soit une hausse de 72,41%. Nous avons de quoi négocier.

media+

Quelles sont vos intentions à l’international ?

Mickaël MARIN

Nous sommes très présents à l’international et soutenons de nombreux projets et événements. Nous sommes dans une phase d’or pour l’animation et ce, au niveau mondial. L’animation japonaise, tout comme l’animation américaine, se porte très bien. Le marché est tiré par une forte demande des plateformes.