Madrid, le président colombien s’indigne d’une publicité pour la série «Narcos»

252

Le président colombien Juan Manuel Santos s’est indigné mercredi à Madrid d’une publicité pour la série «Narcos», qui glorifie selon lui le narcotrafiquant colombien Pablo Escobar. «Pablo Escobar était un assassin qui ne mérite en aucune circonstance et d’aucun point de vue d’être exalté comme un héros», a déclaré le récent lauréat du prix Nobel de la Paix à la radio espagnole. La série américaine à succès produite par Netflix raconte l’histoire du «cartel de Medellin» dirigé par le tout-puissant baron de la cocaïne, qui a provoqué la mort de milliers de personnes et continue à fasciner plus de 20 ans après sa mort, en 1993. «Comme production cinématographique, c’est une très bonne série. Mais nous, les Colombiens, avons vécu ce drame de Pablo Escobar et souffrons de ce souvenir», a expliqué Juan Manuel Santos. La ministre des Affaires étrangères colombienne Maria Angela Holguin a réclamé -sans succès- à la mairie de Madrid le retrait de la grande affiche située sur la place centrale de la Puerta del Sol, a affirmé une source de l’ambassade de Colombie en Espagne.Sur l’affiche, le personnage de Pablo Escobar, interprété par Wagner Moura, est accompagné de la phrase «Oh, Blanc Noël», jeu de mots faisant référence à la poudre blanche de la cocaïne dont le trafic a terni pendant des décennies l’image de la Colombie, qui se partage avec le Pérou l’essentiel de la production mondiale de cette drogue.