Microsoft : UFC-Que Choisir plaide pour «une véritable interopérabilité»

    161

    L’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir a salué lundi la condamnation de Microsoft par la justice européenne, mais a estimé que le consommateur est «toujours pieds et poings liés» sans une «véritable interopérabilité» des fichiers. «Pour le consommateur, le véritable apport de cette décision est la possibilité dans l’avenir de choisir le lecteur avec lequel il souhaite lire ses fichiers audio et vidéo» sur son ordinateur, a réagi l’association tout en s’interrogeant sur l’«efficacité» de cette décision. «Les médias numériques en libre accès (TF1, France Télévisions, iTélévision, Radio France…) sont en grande majorité au format du lecteur de Microsoft», de même que les fichiers audio et vidéo, protégés par le système anti-copie, dit DRM (Digital Right Management ou gestion numérique des droits), de Microsoft, relève l’UFC-Que Choisir.