N. CIVRAIS (Sony Pictures Television Production): « La France est le 40ème pays à mettre à l’antenne le format «Dragons’ Den» »

963

MEDIA +

Dès le 14 janvier à 21h05, M6 proposera «Qui veut être mon associé ?», adapté d’un format japonais. Depuis quand détenez-vous ce format ?

Nathalie CIVRAIS 

Depuis quelques années. Le format est à l’origine une émission créée au Japon en 2001 par Nippon Television. A l’époque, le programme mettait en avant 5 investisseurs dans une pièce très austère éclairée aux néons. La personne qui s’occupait de l’acquisition de formats internationaux chez Sony avait acquis les droits monde auprès du créateur. Le projet a d’abord été adapté en Angleterre sous le nom de «Dragons’ Den» sur la BBC2 en 2005. Et cette version en est aujourd’hui à sa 17ème saison.

MEDIA +

La France serait donc le 40ème pays à mettre à l’antenne ce format ?

Nathalie CIVRAIS 

C’est exact ! La version anglaise a été suivie de nombreuses adaptations dans le monde entier notamment aux États-Unis avec le succès depuis 11 saisons de «Shark Tank» sur ABC. En Allemagne, l’adaptation «Lions’ Den» bat tous les records sur la chaîne Vox qui prépare d’ailleurs sa 7ème saison. Sans oublier le Canada francophone et anglophone, mais aussi l’Australie et le Portugal.

MEDIA +

Pourquoi le format a-t-il mis du temps avant d’arriver en France ?

Nathalie CIVRAIS 

Très honnêtement, c’est un format qui a commencé à s’internationaliser à partir du moment où il est arrivé en Angleterre, puis aux États-Unis. Cette émission, je la porte depuis cette époque. Nous avions fait le tour de tous les diffuseurs français potentiels. Mais il y avait une réticence sur le fait que le programme parle d’argent. Or, ce n’est pas le cas. C’est une émission qui parle d’entrepreneurs, de leurs projets et de leurs passions. Ils vont avoir quelques minutes pour convaincre des investisseurs de s’engager à leurs côtés et de devenir leur associé.

MEDIA +

«Qui veut être mon associé ?» sur M6 est-elle une production de longue haleine ?

Nathalie CIVRAIS 

Oui c’est le cas. En revanche, nous avons eu un alignement des planètes à partir du moment où nous avons démarré la production à l’été 2018. Il a fallu d’abord rechercher un jury d’experts qui a accepté de participer rapidement à l’émission. Il est composé de Marc Simoncini (Meetic, Angell), Catherine Barba (Cashstore, Malinea), Frédéric Mazzella (BlaBlaCar), Delphine André (GCA Transport et logistique), Marc Vanhove (Bistro Régent) ou encore Éric Larchevèque (Ledger). Concernant les entrepreneurs, nous en avons casté 700, puis nous avons tourné 60 pour en conserver 40 au montage. Dans chaque émission, nous traitons 6 à 7 cas.

MEDIA +

Qu’est-ce qui change par rapport à la version étrangère ?

Nathalie CIVRAIS 

Dans notre version animée par Julien Courbet adaptée à la culture française, nous donnons à l’entrepreneur la possibilité de se retirer du plateau pour se donner le temps de réfléchir. Dans certains cas, ils sortent même 2 à 3 fois. Nous avons pu enregistrer jusqu’à 1h30 par entrepreneur. Dans les versions étrangères, il y a la pression d’accepter ou non la proposition des investisseurs sur le plateau. Dans la version anglo-saxonne, ils peuvent être très cassants. Nos investisseurs sont au contraire dans une bienveillance et un réalisme qui les honorent.

MEDIA +

Où avez-vous tourné ?

Nathalie CIVRAIS 

A côté de la Plaine Saint-Denis dans un site industriel.

MEDIA +

Chez Sony, ne faites-vous que des adaptations ?

Nathalie CIVRAIS 

Nous sommes tout-à-fait ouverts à la création française, même si nous sommes connus pour adapter de formats étrangers.

LES DIRIGEANTS

Nathalie CIVRAIS

Productrice déléguée et exécutive

COORDONNEES

3 rue la Boëtie

75008 Paris

DATE DE CREATION

1997

PRODUCTIONS

«Qui veut être mon associé ?» (M6) ; «Les Z’amours» (France 2); …

MEDIA +

S

Thierry LACHKAR

«

MEDIA +

S

Thierry LACHKAR

«

MEDIA +

S

Thierry LACHKAR

«