N. DANIEL (France Télévisions) : «Il n’est pas impossible que l’on réfléchisse à une offre de jeux en Prime»

519

Les divertissements se renouvellent sur France Télévisions. Le service public ne cache pas ses ambitions en la matière. Tour d’horizon de la stratégie avec Nicolas DANIEL, Directeur des jeux, variétés et divertissements à France Télévisions.

media+

Quelle est votre politique d’événements en matière de divertissements ?

Nicolas DANIEL

Notre ambition est d’accompagner les Français dans les moments importants de la vie du pays. Ce sera le cas le 14 juillet avec «Le Concert de Paris», organisé par Michel Field et ses équipes. France Télévisions est également capable de réagir rapidement face à l’actualité. Nous avons monté en quelques jours un grand concert aux Invalides suite à l’incendie de Notre-Dame de Paris. Créer l’événement, c’est aussi investir des lieux qui ont du sens. C’est pourquoi, nous allons continuer à proposer de grands spectacles populaires dans des lieux de culture et de patrimoine.

media+

Comment évolue le traitement de la musique et des variétés sur France Télévisions ?

Nicolas DANIEL

Notre engagement dans la musique est présent à tous les moments de la journée, sur toutes nos antennes, sous toutes les formes, et pour tous les publics. Nous le traitons quotidiennement dans «Basique», «N’oubliez pas les paroles» ou encore «Télématin». Nous proposons des Prime qui traitent la musique à la fois sous forme de documentaires, de portraits d’artistes mais aussi en mode retrotainement comme nous le faisons dans «Les Enfants de la Musique» sur France 3.

media+

«Fort Boyard» revient plus en forme que jamais. Est-ce un pilier de vos étés?

Nicolas DANIEL

Plus que jamais ! L’émission a été événementialisée pour ses 30 ans, avec notamment la mise en place d’une 2ème partie de soirée. Le jeu parle aux enfants et à la famille. Ce sera d’ailleurs tout l’enjeu de «Boyardland», le préquel de «Fort Boyard» cet hiver. L’émission va surprendre et raconter un tout nouveau récit autour de cet univers. Il ne s’agit pas juste de décliner la marque.

media+

Autre projet, «La Course des Champions» tournée au Stade de France…

Nicolas DANIEL

C’est un programme ambitieux qui a du sens. Le groupe est extrêmement engagé dans le sport. C’est pourquoi, proposer un divertissement autour du dépassement de soi, des valeurs sportives et confraternelles, ça a du sens. Teddy Riner qui incarne le programme représente l’olympisme, la performance et cette capacité à parler à tous les publics.

media+

Et votre politique de jeux ?

Nicolas DANIEL

Il y aura peu de changements cette saison. Nous avons des jeux puissants au quotidien qui savent marquer leur différence et revisiter la culture générale et la langue française. Il n’est pas impossible à moyen terme que l’on réfléchisse à une offre de jeux en Prime Time.

media+

Un mot sur les après-midis de France 2 ? 

Nicolas DANIEL

On prépare une nouvelle formule de «Je t’aime, etc.», l’émission de Daphné Burki. Le programme sera en direct tous les jeudis afin de se rapprocher de l’actualité et de la vie quotidienne des gens. L’émission va accueillir de nouveaux visages et chroniqueurs. Le programme sera recentré autour d’une formule plus talk. La personnalité de l’animatrice sera mieux mise en valeur.