N. PAQUET (SONY) : «Nous sommes investis dans un plan environnemental mondial qui vise à une empreinte environnementale neutre d’ici 2040»

277

Sony a publié début novembre un nouveau livre blanc présentant les principaux défis en matière de développement durable dans la production Live. L’occasion pour média+ d’évoquer ces principaux défis avec Norbert PAQUET, responsable de la production Live de Sony Europe.

media+

Selon votre livre blanc, quels sont les principaux défis à relever pour les médias ?

Norbert PAQUET

Notre livre blanc prouve que le secteur de la production Live peut jouer un rôle actif dans la promotion de la durabilité. Nous avons identifié quatre principaux défis à relever : quantifier l’empreinte environnementale, prendre en compte les besoins de production individuels, limiter l’utilisation des cars régie, et enfin lutter contre l’incertitude liée à l’alimentation énergétique. Le transport et la logistique sont au cœur de la production Live et constituent peut-être son plus grand obstacle en matière de réduction des émissions de carbone.

media+

En quoi la production Live peut-elle être durable ?

Norbert PAQUET

Le secteur de la production Live ne peut malheureusement pas éliminer entièrement son impact carbone. Cependant, en se concentrant sur l’efficacité et l’optimisation de ses processus, nous pouvons réduire significativement son impact, tout en s’assurant que nous continuons à fournir des transmissions d’événements en direct de haute qualité à ceux qui ne peuvent pas être sur place. Nous pensons qu’avec une approche modulaire de la production Live, il est possible de réduire le gaspillage des ressources et les émissions de gaz à effet de serre associés, tout en contribuant à la réduction de l’empreinte carbone globale. Cette approche a aussi de nombreux avantages économiques, optimisant les coûts de production.

media+

Quels sont les effets d’une approche modulaire de la production Live ?

Norbert PAQUET

Lors d’un récent essai dans le cadre du programme Accelerator Media Innovation de l’IBC, une équipe de diffuseurs et de fournisseurs de technologies ont utilisé un workflow IP pour diffuser un match de football de Premier League, et ont constaté que l’approche modulaire présentait des avantages économiques considérables. La quantité de carburant nécessaire sur site a été réduite de plus de 50%, et l’infrastructure technique de 70%. Des cars régie plus petits ont été utilisés, car leur fonctionnalité a été décomposée, ce qui a permis de réduire de 5% les tonnes d’émissions de gaz à effet de serre par rapport aux approches traditionnelles.

media+

En quoi la transition durable est-elle un sujet important pour Sony ?

Norbert PAQUET

Chez Sony, nous sommes convaincus qu’un monde connecté et sain est un monde durable, et nous y travaillons chaque jour par le biais de nos propres efforts. Depuis 2010, nous sommes investis dans un plan environnemental mondial à long terme qui vise à une empreinte environnementale neutre d’ici 2040 pour tous les produits et les activités commerciales de Sony tout au long de leur cycle de vie. Le secteur global de la production audiovisuelle évolue déjà à un rythme soutenu pour réduire son impact, mais la production Live reste en retrait en raison de contraintes spécifiques à ce domaine.