Netflix prévoit 55 nouvelles productions en 2018 en Europe, Moyen-Orient et Afrique

252
netflix9

Le service américain de vidéo en ligne Netflix, qui vient de franchir les 125 millions d’abonnés, prévoit 55 nouvelles productions en 2018 en Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), dont une première en arabe, ont annoncé ses dirigeants mercredi à Rome.

«Nous investissons dans des productions originales partout dans le monde mais particulièrement dans la région EMEA sur laquelle nous sommes très concentrés», a déclaré Erik Barmack, vice-président des contenus internationaux Netflix. «A ce jour, nous avons 55 productions en cours, séries, films ou documentaires parce que nous trouvons d’excellentes histoires dans cette région», a-t-il ajouté à l’occasion de la présentation, à Rome, des nouveautés Netflix.

Parmi ces nouveautés, la saison 3 de la série «La Casa de Papel» (maison de papier), qui suit un groupe de braqueurs tentant de s’introduire dans la Maison de la Monnaie espagnole, où sont fabriqués les billets de banque, a été annoncée pour 2019. Cette production espagnole, est «la série non anglophone la plus regardée» sur Netflix, a précisé Erik Barmack. Pour la France, la plateforme annonce notamment «Génération Q, une comédie romantique qui met en scène un groupe de jeunes qui ne s’explique pourquoi leur amie Elisa, perpétuelle célibataire, est si malheureuse en amour.

«Fluctuat Nec Mergitur», documentaire en trois parties consacré aux attentats parisiens du 13 novembre 2015, signé Jules et Gédéon Naudet, est également prévu.En Italie sera produite la saison 2 de «Suburra», plongée dans l’univers de la criminalité organisée romaine, ainsi que «Luna nera», série inédite basée sur un manuscrit jamais publié sur la sorcellerie au Moyen-Age.

«Jinn», première production Netflix en langue arabe, «Dogs of Berlin», histoire de deux détectives berlinois que tout oppose ou encore «1983», qui met en scène un étudiant en droit et un flic découvrant un complot ayant encouragé la répression en Pologne, figurent aussi parmi les nouveautés 2018. La société Netflix, cotée en Bourse, a annoncé mardi de meilleures performances qu’attendu au premier trimestre, engrangeant notamment 7,41 millions d’abonnés supplémentaires. La plateforme, qui vit des abonnements payés par ses utilisateurs, compte désormais 125 millions d’abonnés à travers le monde, dont 68,3 millions en dehors des Etats-Unis.