Noos Numéricâble: appel des collectivités locales au «respect» des usagers

    94

    Les collectivités locales ont enjoint le câblo-opérateur Noos Numéricâble à «revenir à un respect des usagers du câble», a indiqué mercredi dans un communiqué l’Avicca (Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel). Une motion dans ce sens a été votée mardi lors de l’Assemblée générale de l’Avicca qui déclare avoir pris acte des mesures annoncées par Noos Numéricâble pour faire face au mécontentement de ses abonnés et «observera si les résultats sont effectifs». En attendant, l’association appelle les collectivités câblées «à orienter les plaintes en copie» à la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF). Noos Numéricâble a été placé sous surveillance par la DGCCRF, alertée par une avalanche de plaintes des abonnés. «La maintenance des réseaux doit également être renforcée pour préserver les investissements et assurer la qualité de service nécessaire», stipule encore la motion qui invite les collectivités à signaler à l’Autorité de régulation (Arcep) «les pannes importantes des réseaux». Des réseaux comme celui de Nice, Strasbourg, Clermont-Ferrand ou encore Le Havre appartiennent aux collectivités. L’Avicca appelle par ailleurs à la mise en place de «vrais interlocuteurs pour le dialogue avec les collectivités» ainsi qu’au respect des «engagements» et des «obligations» du câblo-opérateur. Le cas échéant les collectivités saisiront les juridictions compétentes, prévient l’Avicca.