Noos Numéricâble réfléchit à un changement de marque

    133

    Le câblo-opérateur Noos Numéricâble, qui fait face depuis plusieurs mois à une fronde de ses abonnés, réfléchit à un changement de sa marque, a-t-on appris mercredi auprès du groupe, confirmant ainsi une information du quotidien «Le Parisien». «Nous travaillons tout d’abord à une harmonisation des offres et c’est dans ce cadre que nous menons une réflexion sur un changement de nom de la société», a indiqué un porte-parole. L’actuelle marque «Noos-Numéricâble» recouvre en fait plusieurs opérateurs de câble achetés depuis 2004 par le fonds d’investissement européen Cinven et le câblo-opérateur luxembourgeois, Altice. Il s’agit des sociétés Noos, Numéricâble, UPC, France Télécom Câble. «Le Parisien», reprenant les propos d’un haut dirigeant de la société, a cité parmi les noms évoqués, la marque «Le Câble». Selon ce même responsable, le choix sera décidé d’ici fin juin pour une annonce fin août. Le porte-parole de Noos Numéricâble n’a pas confirmé ces informations. Toujours selon le quotidien, Noos Numéricâble s’apprêterait à fusionner avec le câblo-opérateur alsacien Est Video Com, également propriété de Cinven et Altice. Le porte-parole de Noos Numéricâble s’est refusé à tout commentaire. Placé sous surveillance par la Direction de la concurrence, Noos Numéricâble a notamment annoncé la mise en place d’un plan d’action, au terme duquel toutes les réclamations de ses abonnés devraient être traitées d’ici «fin mars».