Nouvel incendie d’une antenne de téléphonie mobile dans l’Aude

85

Une enquête de gendarmerie a été ouverte dans l’Aude après l’incendie d’une antenne de téléphonie mobile, intervenant après de nombreux faits similaires en France, a indiqué dimanche le parquet de Carcassonne.Le relais a été incendié dans la nuit de vendredi à samedi dernier, «à priori sur intervention d’un tiers», dans la commune d’Azille, a précisé le parquet, confirmant une information du quotidien régional «L’Indépendant».Selon ce journal, l’antenne, une borne 4G ++, dessert trois opérateurs téléphoniques, Free, SFR et Bouygues. Plus d’une vingtaine de faits similaires ont été recensés ces dernières semaines en France, notamment la semaine dernière en Isère, où le parquet de Grenoble a indiqué privilégier la piste de «l’ultragauche anarcho-libertaire». L’une de ces actions a été revendiquée mardi sur le site alternatif d’informations Indymédia, au nom de la lutte contre la communication et la surveillance de masse. Un document expliquant «comment détruire une antenne-relais» a aussi circulé ces derniers mois sur des sites internet de la mouvance autonome.