Orange classé «Liste A» par le Carbone Disclosure Project

143

L’engagement d’Orange dans la gestion des impacts de ses activités sur le changement climatique a été salué par le Carbone Disclosure Project (CDP), l’organisation internationale de référence sur le reporting des émissions de gaz à effet de serre. En intégrant cette «Liste A», Orange fait partie des organisations les plus performantes en matière de reporting environnemental de l’année 2019. Orange a été distingué pour ses actions visant à réduire les émissions, à atténuer les risques climatiques et à développer l’économie à faible émission de carbone, sur la base des données 2019. Orange réaffirme ainsi son rôle d’entreprise engagée à travers sa raison d’être et inscrit dans son nouveau plan stratégique Engage 2025 des engagements opérationnels guidés par l’exemplarité sociale et environnementale. Le Groupe précise dans un commuiqué de presse se fixer «un objectif ambitieux : anticiper de 10 ans les objectifs de la GSMA en étant Net Zéro Carbone d’ici 2040, et ce malgré l’explosion des données sur les réseaux». Cela passera par un recours accru aux énergies renouvelables, qui représenteront en 2025 plus de 50 % du mix énergétique du Groupe, mais aussi par un effort sans précédent d’efficacité énergétique. Orange renforcera son programme Green ITN pour réduire la consommation énergétique de ses réseaux, multipliera par 10 le nombre de véhicules électrifiés en France et s’appuiera davantage sur l’économie circulaire avec par exemple, des produits éco-conçus, des équipements réseaux de seconde main et davantage de terminaux d’occasion disponibles dans les boutiques. La politique environnementale d’Orange est basée sur 3 grands principes : réduire les émissions de CO2, intégrer l’économie circulaire dans les processus et métiers, et faire du numérique un levier de la transition énergétique et écologique.