Orange: croissance du CA et amélioration de la marge d’EBITDAaL au 1T 2022

82

Pour le 1er trimestre 2022, le Groupe Orange annonce dans un communiqué de presse une croissance du chiffre d’affaires et une amélioration de la marge d’EBITDAaL. Le Groupe annonce en effet un CA en hausse de 0,7% au 1er trimestre tiré par l’Afrique & Moyen Orient (+8,7%). La croissance des services de détail est bien supérieure à la baisse des services aux opérateurs (Wholesale). En France, l’accélération de la croissance des services de détail ne permet pas encore de compenser le déclin du Wholesale. Les revenus sont en léger recul de 0,7%. Le CA de l’Espagne reste en retrait de 4,6% mais les services de détail poursuivent leur amélioration. Les autres pays d’Europe sont stables. Les revenus de Totem (dont c’est le 1er trimestre de publication) et d’Entreprises progressent respectivement de 12,2% et 0,8%. A noter aussi un EBITDAaL en hausse de 1,0% sur le 1er trimestre, supérieure à celle du CA ; une performance qui conforte l’atteinte de l’objectif 2022 d’une progression entre 2,5% et 3% car la croissance accélèrera en fin d’année. L’eCAPEX est en baisse de 5,8% au 1er trimestre. Sur le plan commercial, le Groupe consolide sa position de leader de la convergence avec 11,6 millions de clients dans toute l’Europe, d’une part grâce à l’amélioration continue de la satisfaction des clients qui se traduit notamment par la baisse du taux de résiliation dans toute l’Europe, et d’autre part grâce à la qualité de son réseau fibre qui connecte désormais plus de la moitié des clients fixes du Groupe en France. Dans un contexte marqué par le regain de l’inflation, le Groupe déclare prendre «toutes les mesures correctrices permettant de confirmer ses objectifs financiers pour 2022, point d’étape vers l’atteinte de ses engagements 2023 (Hors opérations non finalisées de croissance externe), à savoir un EBITDAaL en progression de 2,5 à 3%; un eCAPEX n’excédant pas 7,4 milliards d’euros; un cash-flow organique des activités télécoms d’au moins 2,9 milliards d’euros ; un ratio dette nette/EBITDAaL des activités télécoms inchangé autour de 2x à moyen terme; et un maintien du dividende 2022 à 70 centimes incluant un acompte de 30 centimes en décembre 2022. «Quelques semaines après ma prise de fonctions, c’est avec fierté et enthousiasme que j’envisage les nombreux défis à relever pour le Groupe, afin de continuer à en faire un leader numérique mondial. Au cours de ce premier trimestre, Orange a de nouveau enregistré une performance solide marquée par des revenus en hausse et une amélioration des marges, ce qui confirme que nous sommes en bonne voie pour atteindre nos objectifs de l’année 2022 malgré un environnement particulièrement incertain», déclare Christel Heydemann, Directrice Générale du groupe Orange. «Forts de notre leadership européen en matière de réseaux très haut débit sur la fibre et la 5G, nos revenus sur le marché grand public ont progressé de 2% au 1er trimestre. Nous comptons désormais 11,6 millions de clients convergents en Europe, et plus de la moitié des clients haut débit fixe en France sont connectés à la fibre optique. Ce dernier chiffre représente un jalon historique. C’est un socle solide sur lequel nous continuerons de nous appuyer. Totem, notre filiale towerco pour laquelle nous publions les chiffres pour la première fois, est un actif majeur dont le potentiel de création de valeur est important. La zone Afrique Moyen-Orient continue d’être notre principal moteur de croissance et réalise encore une performance remarquable. La plupart des pays africains enregistrent une croissance à deux chiffres, soutenue par les nouveaux services télécoms qui compensent la concurrence accrue sur Orange Money. En Espagne, qui reste notre marché le plus difficile, nous poursuivons notre feuille de route visant à restaurer la croissance».