Orange Digital Ventures investit dans Africa’s Talking 

341

Orange Digital Ventures Africa, la nouvelle initiative pour l’Afrique du fonds d’investissement d’Orange, lancée en juin dernier, annonce son 1er investissement en participant à la levée de 8,6 millions de dollars d’Africa’s Talking aux côtés de IFC World Bank et Social Capital. Basé à Nairobi au Kenya, Africa’s Talking est aujourd’hui leader pour faciliter l’accès aux APIs (interfaces de programmation) de communication et de paiement des opérateurs de télécommunication auprès des développeurs. C’est aujourd’hui la solution privilégiée de nombreuses start-up kenyanes et de plus de 15.000 développeurs dont beaucoup s’appuient sur ces APIs telles que le SMS, la voix, l’USSD pour concevoir des services qui révolutionnent notamment les services financiers, l’énergie, la santé, l’assurance. L’opération est soumise aux conditions suspensives d’usage, incluant l’approbation des autorités kényanes compétentes. Cette opération une fois réalisée, permettra à Africa’s Talking d’accélérer son internationalisation afin d’accompagner la stratégie d’expansion de ses clients, précise Orange dans un communiqué. Au-delà du Kenya, l’entreprise a aujourd’hui commencé à opérer en Ouganda, Rwanda, Tanzanie, Malawi, Nigeria et Ethiopie. «Nous sommes très heureux que la première pierre de notre initiative africaine soit un acteur reconnu dans la facilitation de l’accès des APIs des opérateurs. Nous pensons qu’il est nécessaire de soutenir toutes les initiatives qui visent à faciliter l’accès de ces APIs auprès des entrepreneurs en Afrique. L’expansion de ces services mobile est une des clés pour contribuer à faire émerger de nouvelles innovations qui auront un impact sur le continent. Par ailleurs, cet investissement renforce la position de leader d’Orange dans la révolution mobile en cours. Nous sommes impatients de voir Africa’s Talking accélérer son expansion pan-africaine», a déclaré Marc Rennard, président d’Orange Digital Ventures.