P. GARONNAIRE (MYM) : «MYM : 8 millions d’utilisateurs et un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros»

23

Lancé en 2019, le réseau social MYM s’offre depuis quelques semaines un positionnement premium pour attirer des personnalités influentes et créateurs de contenus issus de différents domaines. L’occasion pour média+ de dresser un premier bilan de cette stratégie avec Pierre GARONNAIRE, fondateur de MYM.

media+

Votre réseau social MYM a été lancé en 2019. À quel enjeu répond cette nouvelle plateforme ?

Pierre GARONNAIRE

Lancée en 2019, MYM est un réseau social privé révolutionnaire qui permet aux fans d’accéder à des contenus exclusifs de leurs personnalités préférées via un abonnement, et de pouvoir interagir avec eux. Cet été, nous avons renforcer notre positionnement premium pour attirer des personnalités influentes et créateurs de contenus issus de différents domaines.

media+

Quel est le modèle économique de MYM ?

Pierre GARONNAIRE

À l’instar d’un club privé, les abonnés possèdent une relation directe et authentique avec leurs personnalités favorites grâce à un abonnement qui leur donne accès à des contenus exclusifs dans un environnement sécurisé. De plus, MYM propose une plateforme dédiée aux agents, aux agences, aux producteurs et aux labels. Ainsi, si un ambassadeur parraine un créateur, MYM lui reverse 10% des revenus nets perçus par le créateur, sans impacter ses propres revenus. Nous sommes la seule plateforme à proposer un modèle économique sur mesure à la fois pour les créateurs et les fans.

media+

Comment évolue votre réseau social ?

Pierre GARONNAIRE

Nous apportons, dès que possible, des améliorations. Dernièrement, nous avons amélioré notre fonctionnalité «Push». Cette dernière permet au créateur de contenu d’informer l’ensemble de sa communauté d’une nouveauté exclusive comme l’annonce en avant-première de la sortie d’un projet ou encore l’accès aux coulisses. Nous offrons un service sur mesure pour accompagner les créateurs dans la gestion de leur compte, messagerie et contenu. Enfin, prochainement, le créateur de contenu aura la possibilité d’avoir sa propre chaîne TV pour diffuser son contenu.

media+

La plateforme est payante. Cette non-gratuité assure-t-elle une sécurité optimale ?

Pierre GARONNAIRE

Depuis sa création, MYM accorde une priorité absolue à la sécurité de tous les utilisateurs de la plateforme. Nous contrôlons les contenus publics et privés, mais aussi la protection des mineurs via la vérification et la certification des comptes utilisateurs. Chez nous, l’âge minimum pour ouvrir un compte créateur est de 18 ans. De plus, sans certification, le créateur ne peut être rémunéré et ne peut poster de nouveaux contenus ou converser avec ses abonnés. Enfin, nous avons créé un comité d’éthique indépendant. Les membres sont indépendants financièrement, ce qui est gage de fiabilité et d’impartialité dans la réalisation de leurs futures missions. Début octobre, nous avons publié une charte d’éthique qui résulte de plusieurs semaines de travail.

media+

Quel bilan tirez-vous ?

Pierre GARONNAIRE

Nous tirons un premier bilan positif. MYM rassemble 8 millions d’utilisateurs, dont 200.000 créateurs. En 2020, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros. Notre objectif est d’atteindre 120 millions à l’horizon 2022. Enfin, depuis 2021, MYM est membre de l’association Point de contact permettant à tout internaute de signaler un contenu potentiellement illicite rencontré lors de sa navigation.