Propos tenus dans l’émission «Quotidien» diffusée le 16 mars 2017 : réponse au plaignant

265

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a été saisi suite à des propos tenus dans l’émission «Quotidien» diffusée le 16 mars 2017, sur TMC, au sujet de l’affaire concernant Roman Polanski et Samantha Geimer. Le plaignant dénonçait des propos faisant l’apologie de la culture du viol et tendant à minimiser la responsabilité des auteurs de tels actes. Il déplorait également que l’animateur n’ait pas davantage maîtrisé son antenne en soulignant la gravité des propos tenus par l’invitée. Le Conseil a estimé que les propos tenus par l’invitée étaient déplacés et véhiculaient des préjugés rétrogrades concernant les auteurs de viol et leurs victimes ; pour autant, prenant en compte l’intervention de l’animateur, il a considéré que la chaîne n’avait pas manqué à ses obligations en matière de respect de l’image des femmes.

Le CSA a répondu en ce sens au plaignant, tout en l’assurant que le respect des droits des femmes dans les programmes télévisés est une préoccupation constante.