R. SEINGIER (Team Lewis) : «24% des consommateurs français indiquent moins utiliser les réseaux sociaux qu’auparavant»

425

Team Lewis, agence mondiale de communication intégrée, a publié son dernier guide des tendances des internautes, en partenariat avec GWI. L’occasion pour média+ de revenir sur l’évolution des comportements des internautes d’aujourd’hui avec Romain SEINGIER, Head of Digital chez Team Lewis.

media+

Selon votre rapport, comment évolue le temps passé devant les écrans ?

Romain SEINGIER

Le temps d’écran dans le monde a augmenté au cours des trois dernières années et s’élève actuellement à environ 6h55 par jour. Les consommateurs des marchés asiatiques tels que la Malaisie, Hong Kong et Singapour ont l’une des durées totales d’écran les plus élevées, la Malaisie atteignant un pic de 9h16 passées par jour devant les écrans. En France, bien que le temps d’écran total soit inférieur à la moyenne mondiale (5h44), il a augmenté d’environ 3% depuis l’an dernier.

media+

Les Français sont-ils soucieux de ce temps passé devant les écrans ?

Romain SEINGIER

Effectivement, malgré un temps d’écran en constante augmentation depuis 2018, les consommateurs français commencent à se préoccuper du temps qu’ils passent sur leurs smartphones (29%) ou sur les réseaux sociaux (24%). Cela indique une culture d’autorégulation, les consommateurs devenant plus conscients et attentifs au temps passé sur les écrans. En retour, cela pourrait rendre plus difficile pour les marques d’atteindre des publics qui deviennent insensibles ou réticents à interagir avec le contenu numérique. 

media+

Quel état des lieux faîtes-vous de la possession d’appareils numériques ?

Romain SEINGIER

Le nombre moyen d’appareils en France s’élève à 2,8, soit un peu moins que la moyenne mondiale de 3 appareils. La France se classe également dans les trois derniers pays concernant l’utilisation quotidienne des plateformes de réseaux sociaux, avec une moyenne de 2,9 plateformes. Les données révèlent que 24% des consommateurs français indiquent moins utiliser les réseaux sociaux qu’auparavant.

media+

Que représente la monté en puissance de l’audio pour le marché français ?

Romain SEINGIER

Les marques ont plus de mal à attirer l’attention du public, mais les formats audios représentent aujourd’hui une grande opportunité pour les marques de se faire remarquer car ils proposent une autre façon d’entrer en contact avec les consommateurs. Contrairement aux pays asiatiques où la montée en puissance de podcasts est très visible, en Europe, l’augmentation se fait plus discrète. La France par exemple, est l’unique pays analysé où le temps d’écoute de podcasts n’a pas évolué́ depuis 2020 et s’établit actuellement à 27 minutes par jour. En revanche, l’écoute de musique via les plateformes de streaming a connu une évolution sur l’ensemble des pays du monde. En France le temps d’écoute est passé de 57 minutes en 2020 à 1h06 en 2021.