Radio France et la SPPF signent un nouvel accord pour que les concerts enregistrés et diffusés par les antennes soient plus durablement accessibles au public

23

Radio France, premier groupe radiophonique et premier organisateur de concerts dans le paysage médiatique français, et la SPPF, qui représente plus de 2000 producteurs indépendants, signent un accord-cadre inédit pour les producteurs de musique qui permettra d’organiser dans la durée la diffusion et l’exploitation des live de Radio France. 

Radio France capte et diffuse chaque année plus de 500 concerts live, organisés et produits par ses antennes ou par un tiers, que ce soit dans ses propres studios et auditoriums ou dans les festivals. 

Cet accord-cadre augmente significativement la durée d’accessibilité pour le public des concerts des labels affiliés à la SPPF sur les sites et applications de Radio France : les concerts Radio France seront accessibles 3 mois, contre 7 à 15 jours habituellement négociés jusque-là ; les concerts extérieurs seront accessibles 1 mois contre 7 jours habituellement négociés précédemment. De leur côté, les labels pourront exploiter par tous modes d’exploitation les enregistrements sonores et audiovisuels de ces live. Cet accord entre en application dès cette rentrée, avec les prochains concerts Radio France comme le 14 septembre la double affiche The Liminanas et Laurent Garnier et le groupe anglais the Squid, mais pourra couvrir également une période antérieure. En concluant aujourd’hui un accord-cadre, la SPPF et Radio France renforcent leur partenariat existant et organisent les conditions contractuelles facilitant dans la durée les relations quotidiennes qu’entretiennent les professionnels de la musique et le média prescripteur qu’est Radio France. 

Cet accord-cadre est le 3ème accord signé par les deux acteurs au cours des deux dernières années. Le second accord, conclu en décembre 2020, organisait les conditions dans lesquelles les producteurs de musique pouvaient exploiter les séquences de live de leurs artistes dans les émissions de grille de Radio France. Le premier accord visait à accroitre l’exposition de la musique dans les podcasts natifs de Radio France. 

«Les émotions d’un concert ne se périment pas. Grace à cet accord avec la SPPF, nous pourrons offrir à nos captations une visibilité à la hauteur de leur valeur durable et donner plus de temps et donc de plaisir d’écoute à nos auditeurs. Ce nouvel accord est aussi la suite logique de notre engagement depuis le début de la crise, pour soutenir le spectacle vivant, renforcer l’exposition des artistes et assurer la diversité du paysage musical en France», déclare Sibyle Veil, PDG de Radio France. 

«Les concerts exceptionnels organisés par Radio France constituent un formidable tremplin promotionnel et créatif pour les artistes à l’occasion de la sortie d’un nouvel album. Grâce à cet accord, les producteurs de musique pourront partager avec le public des moments d’une grande intensité concernant leurs artistes», ajoute Pascal Nègre, Président de la SPPF.