Radio France et Radio-Canada s’associent pour renforcer leurs offres de podcasts

51

Nouveau partenariat en vue entre Radio France et Radio-Canada. Les deux groupes publics annoncent une collaboration pour échanger le meilleur de leurs podcasts et présentent leur nouvelle coproduction France Culture et Radio-Canada OHdio : «Mesrine, l’orgueil et le sang» de Cédric Chabuel.

Depuis ce jeudi 15 septembre, trois nouveaux podcasts issus de la plateforme Radio-Canada OHdio sont donc à retrouver sur le site et l’application de Radio France : «Parole d’ados» de Pascale Cusson, «Pas faits en chocolat» réalisé par Marie-Michèle Giguère et «Interprètes afghans : partir ou mourir» de Cédric Chabuel.

Tandis que trois podcasts originaux de France Inter et France Culture seront mis à disposition des auditeurs canadiens: «Poutine, le tsar soviétique», «Les Odyssées» et «Mécaniques des épidémies».

Radio France et Radio-Canada ont ainsi décidé de partager une vingtaine d’épisodes chacun «pour proposer toujours plus de contenus à leurs auditeurs et faire rayonner la francophonie», expliquent les deux groupes dans un communiqué.

Cette collaboration a également permis la coproduction d’un tout nouveau podcast : «Mesrine, l’orgueil et le sang» produit par Stéphane Berthomet et réalisé par Cedric Chabuel. Fruit du travail conjoint des équipes de France Culture et Radio-Canada OHdio, ce podcast sera disponible dès ce vendredi 16 septembre sur les plateformes de Radio France et de Radio-Canada OHdio.

«Il y a une très belle créativité autour de l’audio de part et d’autre de l’Atlantique. Ce partenariat est la preuve du potentiel qui existe dans l’échange et dans l’inspiration mutuelle, surtout pour deux acteurs de service public. Je suis heureuse que nos podcasts aient une seconde vie au-delà de nos frontières à la conquête d’un nouveau public», déclare Sibyle Veil, Présidente Directrice Générale de Radio France.

«Cette entente avec Radio France nous permet d’enrichir l’offre de contenus de langue française de part et d’autre, et offre de nouvelles occasions de faire rayonner nos meilleures productions et nos créateurs sur un nouveau territoire. Elle est cohérente avec notre engagement d’offrir à nos auditoires une diversité de contenus de grande qualité et de faire rayonner le Canada dans le monde. Elle s’inscrit également dans la lignée d’une longue collaboration sur plusieurs décennies entre diffuseurs publics, au bénéfice des francophones de partout sur la planète», ajoute Michel Bissonnette, vice-président principal de Radio-Canada.