Remarque raciste d’un CRS envers une journaliste: le PS demande une enquête

132

Le porte-parole du PS, Benoît Hamon, a demandé jeudi au ministre de l’Intérieur Claude Guéant de diligenter une enquête après que la Société des journalistes de TF1 a fait état d’une remarque raciste proférée par un CRS envers une journaliste de la chaîne. La SDJ de TF1 a dénoncé jeudi un incident survenu alors que la journaliste reporter d’images Florice Houngbo couvrait une opération d’évacuation d’un immeuble occupé rue Bolivar à Paris. «Depuis quand ils font travailler des Noirs à TF1», lui aurait déclaré un CRS qui lui interdisait l’accès au point de presse, selon la SDJ. «Je condamne fermement le comportement inadmissible dont a été victime la journaliste de TF1 (…). Florice Houngbo s’est vue en effet interdire d’exercer son métier simplement à cause de sa couleur de peau», écrit M. Hamon dans un communiqué. «Claude Guéant doit immédiatement condamner ces propos, diligenter une enquête et dans l’attente, suspendre le CRS mis en cause», ajoute-t-il. «Le Parti socialiste attend du gouvernement sur ce dossier la même intransigeance, la même fermeté, que celle qu’il réclame aux forces de l’ordre dans la lutte contre la délinquance», selon le communiqué. Selon la directrice de l’information de TF1 Catherine Nayl, la journaliste n’a pas encore décidé si elle allait ou non donner de suite judiciaire.