RFI / Prix Voix d’Afriques : les quatre finalistes de la 4ème édition

129

RFI, les éditions JC Lattès, et la Cité internationale des arts présentent les finalistes de la quatrième édition du prix littéraire «Voix d’Afriques», après le succès des trois éditions précédentes et l’accueil réservé aux lauréats Yaya Diomandé (Côte d’Ivoire), Fann Attiki (RDC) et Ernis (Cameroun). Le roman et l’auteur lauréats de cette 4ème édition seront désignés par un jury de professionnels présidé par Mohamed Mbougar Sarr (prix Goncourt 2021). Le roman du lauréat sera publié le 20 mars 2024. Les 4 finalistes de cette 4ème édition sont :

– «L’enfant de la forêt» : Leila Marquès a 22 ans. Son père vient de Catalogne, sa mère est Toucouleur. Elle s’installe avec sa famille au Burkina Faso en 2005, et c’est là qu’elle a commencé à écrire.

– «Ces soleils ardents» : Nincemon Fallé a 22 ans. Il vit à Abidjan, dans le quartier de Yopougon. Il a écrit Ces soleils ardents, alors qu’il travaillait dans une imprimerie. Nincemon signifie en Guéré : «Le feu n’est pas éteint».

– «Le discours de l’inconscience»: Steve Aganze est né en 1999 à Bukavu, en République Démocratique du Congo. Il vit à Kinshasa. Lecteur à temps plein. Poète à temps partiel. Romancier et étudiant en Relations Internationales.

– «Mosaïques éparses» : Alpha Seck, 26 ans, est Guinéen. La lecture et l’écriture sont, pour lui, «deux activités essentielles non négociables».