S. ELBAZ (Simone & Raymond Productions) : « Même si les budgets sont moindres en région, on nous donne beaucoup plus de liberté »

47

Jeudi 21 octobre en Prime, France 3 programmera «Une journée avec Brassens», commandé par France 3 Occitanie pour une programmation nationale. C’est la première fois qu’un programme régional devient national. Entretien avec Stéphanie ELBAZ, Fondatrice & Productrice chez Simone & Raymond Productions.

media+

Commandé en région sur France 3 Occitanie, comment «Une journée avec Brassens» est-il devenu un programme diffusé le 21 octobre en Prime Time sur France 3 national ?

Stéphanie ELBAZ

Simone & Raymond Productions est une société qui fabrique essentiellement des magazines culturels. Notre spécialité est de travailler avec les régions. Nous mettons en valeur des artistes à travers des territoires régionaux. C’est dans cette dynamique qu’«Une journée avec Brassens» est née. Tout est parti d’un projet régional monté avec les équipes de France 3 Occitanie. Au fil de sa production, l’émission a pris de l’envergure et elle est devenue un programme national (avec une petite rallonge budgétaire). Qui mieux que les équipes de France 3 Occitanie pour raconter et rendre un hommage au Sétois Georges Brassens ? En confiant une première partie de soirée à France 3 Occitanie, France Télévisions met en lumière le savoir-faire et la créativité des antennes régionales, soulignant leur capacité à innover et à proposer des programmes pour l’antenne nationale. Les programmes en région sont hyper qualitatifs. Nous travaillons avec de petites équipes, de manière intense et créative. Même si les budgets sont moindres en région, on nous donne beaucoup plus de liberté. L’audace et l’originalité finissent toujours par payer.

media+

Comment avez-vous fabriqué cette émission sur Brassens en Prime ?

Stéphanie ELBAZ

Il s’agit d’un magazine musical qui joue avec les codes de la fiction. Ce mélange des genres est totalement assumé. L’écriture fiction permet de sublimer les artistes. Du lever au coucher du soleil, nous suivons dans «Une journée avec  Brassens» l’ombre du chanteur dans les rues de la ville de Sète, en compagnie de Daphné Bürki et Raphäl Yem, nos guides tout au long de l’émission. En chemin, ils croisent une pléiade de chanteuses et de chanteurs, invités par le directeur musical de cette soirée, Pierre Souchon. Ce dernier nous a ramené les artistes que l’on rêverait tous d’avoir : Alain Souchon, Francis Cabrel, Benjamin Biolay, Carla Bruni, Élodie Frégé, Raphaël, Thomas Dutronc, Gauvain Sers, Barbara Carlotti, Gaëtan Roussel, Sanseverino, Joyce Jonathan, Ours, … Au coin d’une rue, face à la mer ou parmi les filets de pêche, les artistes interprètent, en live et à leur manière, quelques chansons célèbres de Georges Brassens. Des interprétations inattendues, des formations peu habituelles en duo ou en trio…

media+

Quid de vos autres productions ?

Stéphanie ELBAZ

Chaque mois, nous produisons «Renversant» sur France 3 Centre Val de Loire, un magazine musical où nous organisons des rencontres inattendues entre différents artistes qui ne se connaissent pas et qui doivent monter un concert inédit avant la tombée de la nuit. Ce magazine est diffusé également sur Culturebox, ce qui fait croître la visibilité de la marque à l’antenne et sur les réseaux sociaux. Nous produisons également «Le Grand Bazhart», un autre magazine culturel mensuel en région Bretagne.

media+

Quelle est votre politique documentaire ?

Stéphanie ELBAZ

Nous produisons des documentaires de 52’ plutôt sociétaux et engagés. A venir sur France 3 en région, «Very Bad Mother», un documentaire sur des néo-punks féministes qui défendent l’image de la femme sans culpabilité. Avec «Les Éclaireurs», nous allons raconter l’histoire de villageois dans la région Centre qui vivent d’une manière intelligente, en économie circulaire. Autre projet en cours pour France 3, «L’alcool au féminin» en Bourgogne ou encore «L’année blanche» en Bretagne.