Salto, la SACD et l’ADAGP signent un accord

370

Salto, la SACD et l’ADAGP se félicitent dans un communiqué de presse commun de la signature d’un accord portant sur l’utilisation des oeuvres du répertoire de la SACD et de celui de l’ADAGP par la plateforme créée par France Télévisions, le groupe TF1 et le groupe M6 et lancée le 20 octobre dernier. Cet accord tient compte des utilisations délinéarisées des oeuvres (télévision de rattrapage et vidéo à la demande) mais aussi du service de distribution de chaînes par Salto. «Salto a à coeur de promouvoir la création française et ses auteurs en proposant la plus grande plateforme de fictions françaises. Nous avons pu compter très tôt sur le soutien de la SACD et ses sociétaires à cette initiative française. Je suis très fier de pouvoir conclure notre premier accord avec la SACD et l’ADAGP», déclare Thomas Follin, directeur général de Salto. «Cet accord avec Salto témoigne d’une vision partagée des principes de rémunération des auteurs et de la valorisation économique du travail de création des réalisateurs/réalisatrices et scénaristes. Bienvenue à Salto», ajoute Pascal Rogard, directeur général de la SACD. «Cet accord, aux côtés de la SACD, souligne l’importance des arts visuels au sein de la création audiovisuelle et participe, grâce à Salto, au rayonnement des artistes actuels», conclut Marie-Anne Ferry-Fall, directrice générale de l’ADAGP. Pour rappel, Salto est le service français donnant un accès illimité à la télévision et au streaming, issue de la volonté commune des groupes France Télévisions, M6 et TF1 d’accompagner le public français dans l’évolution de ses usages. 

«Salto permet de retrouver les meilleurs oeuvres de télévision et des contenus inédits, en direct, en rattrapage, en exclusivité ou en avant-première, à partir de 6,99€/mois. Cette plateforme commune a vocation à participer activement au rayonnement de la création audiovisuelle française et européenne. Salto est une société autonome détenue à parts égales par les trois groupes», précise le communiqué de presse.