Scandale du Calcio : Mediaset attaque la ligue italienne en justice

    293

    Mediaset, détentrice des droits télévisés de la première division du football italien, s’est pourvue mercredi en justice contre la ligue de football pour obtenir une baisse de ses redevances à la suite de la désaffection du public découlant du scandale des matchs truqués du calcio. Le groupe Mediaset, propriété de Sivio Berlusconi, «se trouve contraint de recourir à la voie légale en raison de l’attitude de la Ligue qui n’a jamais donné de suite concrète à sa demande d’une modification à l’amiable du contrat signé avant le (scandale) du calciopoli», indique un communiqué de Mediaset repris par l’agence Ansa. Selon Mediaset, propriété de la famille Berlusconi, «il est patent que les rétrocessions et les pénalités infligées par la justice sportive ont entraîné une forte baisse de l’intérêt du public envers le championnat de série A qui se traduit par une dévalorisation correspondante du marché des droits télévisés», indique le communiqué. «Devant la politique de la Ligue qui nie l’évidence, il ne reste que la voie des tribunaux» conclut Mediaset qui indique cependant ne pas avoir l’intention de suspendre ses paiements dans l’attente de la décision des juges.La Juventus Turin, championne de la saison 2005-2006, a été privée de titre et reléguée cette année en seconde division et l’AC Milan a écopé d’un handicap de huit points par la justice sportive pour leur rôle dans le scandale des matchs truqués du calcio. La Lazio Rome et la Fiorentina ont également été condamnées dans la même affaire et se sont vu retirer des points pour la saison 2006-2007.