Schibsted : forte réduction des résultats trimestriels

225

Le groupe de médias norvégien Schibsted a annoncé mercredi une forte réduction de ses résultats trimestriels, toujours plombés par la crise de la presse écrite mais néanmoins supérieurs aux attentes. Dopé par de solides performances dans le secteur des petites annonces en ligne, son relais de croissance à l’importance toujours plus évidente, Schibsted a vu son action s’envoler de 8,32% dans les premiers échanges à la Bourse d’Oslo. Le bénéfice net a été divisé par 12 sur un an, ressortant à 54 millions de couronnes (5,8 millions d’euros) contre 663 millions à la même période de 2015, en dépit d’une progression de 5% du chiffre d’affaires, à près de 3,9 milliards. Sur cette période, le groupe qui contrôle de nombreux titres en Norvège et en Suède, a enregistré une chute d’un quart de ses recettes publicitaires dans la presse écrite et de 12% sur internet. Malgré de multiples programmes d’économies et une hausse du nombre d’abonnés payants sur la toile, la marge brute d’exploitation (Ebitda) de l’activité médias est tombée à 1%, un cinquième de ce qu’elle était il y a un an. Mais c’est désormais vers le secteur des annonces en ligne, aux marges incomparablement plus élevées (25%), que les regards convergent. Schibsted est présent sur ce segment dans 24 pays, y compris avec des leaders comme Leboncoin en France et Finn en Norvège. Alors que son chiffre d’affaires a progressé de 19% sur un an, Leboncoin.fr reste une vache à lait avec une marge inchangée culminant à 69%. Un niveau qui, selon Schibsted, devrait cependant retomber sur le reste de l’année avec l’augmentation des dépenses de marketing «inhabituellement basses» au premier trimestre. Autre motif de satisfaction, le chiffre d’affaires a progressé de 18% en Espagne et de 12% en Suède avec des marges de respectivement 15% et 53%. Dans ce dernier pays, Schibsted a cependant fait état d’«incertitudes croissantes», pour des questions de concurrence, autour du projet d’acquisition du site d’annonces immobilières Hemnet.