Stéphane Guillon censuré dans le métro

371

La régie publicitaire de la RATP a refusé jeudi d’apposer dans le métro les affiches du prochain spectacle de Stéphane Guillon en raison de leur «caractère politique», tandis que l’humoriste a immédiatement crié à «la censure». «En mai 20102, Stéphane Guillon s’en va aussi», proclament les affiches pour promouvoir le spectacle de l’humoriste à l’Olympia, allusion transparente au départ supposé du président de la République Nicolas Sarkozy à l’issue de l’élection présidentielle. «Mon affiche a été censurée dans le métro sans explication», a lancé le chroniqueur sur Twitter. «Nous navons aucune explication. Des affiches ont été posées puis arrachées». Interrogée, la direction de la communication de Metrobus, la régie publicitaire de la RATP (groupe Publicis), a confirmé ce retrait. «Cette campagne a été retoquée au niveau de l’accroche. Notre direction juridique a estimé que cela n’entrait pas le cadre de notre convention avec la RATP. Nous devons nous abstenir de toute communication à caractère politique ou religieux, surtout en période électorale», a-t-on expliqué.