T. SENECAL (Canal+) : «Nous changeons l’univers graphique des sports mécaniques»

119

Mercredi 8 février 2023, Canal+ a présenté son offre des Sports Mécaniques pour la saison 2023. L’occasion pour média+ d’évoquer le line-up et les évolutions avec Thomas SENECAL, Directeur des sports de Canal+.

media+

Quels sont les temps forts de votre programmation sport pour la saison 2023 ?

Thomas SENECAL

Notre line-up est exceptionnel et répond à notre ambition : associer les meilleurs consultants aux meilleurs journalistes, au service du sport et de nos abonnés. Cette année, nous célébrons les dix ans de l’arrivée de la Formule 1 sur nos antennes, une célébration résolument tournée vers l’avenir. Nous sommes fiers et heureux de poursuivre l’aventure pour longtemps encore, puisque la F1 sera sur Canal+ jusqu’en 2029, au moins ! Ce Championnat du Monde de Formule 1 a retrouvé un éclat incroyable, il a battu tous les records d’audience et particulièrement depuis deux ans. Désormais, plus de 1.2 million de téléspectateurs regardent les Grands Prix.

media+

Qu’en est-il de vos productions documentaires Sport ?

Thomas SENECAL

C’est un axe sur lequel nous mettons un grand coup d’accélérateur. En cette année de célébrations, nous rendrons hommage aux plus grands noms du sport automobile. En fin d’année, Canal+ proposera une série documentaire exclusive sur Alain Prost. En six épisodes, nous retracerons la carrière et la vie du plus grand champion français de Formule 1. C’est une fierté car Alain avait de multiples propositions pour le faire et il a accordé sa confiance à Canal+ via la société de production Tetra Media Group. Côtés documentaires toujours, nous serons en immersion au sein de l’écurie Alpine tout au long de la saison avec Esteban Ocon et Pierre Gasly. Côté moto, nous diffuserons peu avant le 1000ème Grand Prix de l’histoire, qui sera fêté au Mans à l’occasion du Grand Prix de France, un documentaire construit autour des héros de la discipline, dont le légendaire Giacomo Agostini. Nous attendons beaucoup aussi d’un documentaire sur le plus titré des champions de rallye : Sébastien Loeb, produit par la société Upside.

media+

Les sports mécaniques font évoluer leur identité visuelle. Comment avez-vous pensé ce nouvel écrin ?

Thomas SENECAL

Ces derniers mois, Canal+ a déménagé, nos studios sont neufs, et pour la première fois en dix ans, nous changeons aussi l’univers graphique des sports mécaniques. C’était important de marquer le début d’une nouvelle ère pour les sports mécaniques sur nos chaînes. Ces génériques et ces éléments graphiques améliorent l’expérience des abonnés. Ils sont immersifs, colorés, disruptifs et enveloppants. Nous gagnons encore en émotion et en sensations, un effet accentué par la musique très dynamique, le tout dans un style très «Canal+». Cet environnement visuel et sonore constituera le nouvel écrin de nos programmes.

media+

Comment évolue votre budget pour la saison ?

Thomas SENECAL

C’est confidentiel… Néanmoins je tiens à souligner que les sports sont fortement soutenus par toutes les directions de Canal+ et notamment par Gérald-Brice Viret, notre directeur général. Avec nos équipes de production, nous mettons tout en œuvre pour que ces moyens soient déployés au service du sport et de l’abonné. Nous considérons ce dernier comme « le 21ème pilote » au départ d’un Grand Prix. Nous innovons sans cesse : côté F1, pour la première fois, cinq flux de caméras embarquées seront accessibles au choix sur le mode expert de myCanal. Côté MotoGp, vous découvrirez une toute nouvelle caméra Canal+ : la «bodycam», pour vivre l’action depuis le point de vue d’un acteur de la course.