Télétoon fête avec optimisme son dixième anniversaire

    299

    Chaîne du câble et du satellite à base de dessins animés, destinée aux enfants de l’école primaire (6-10 ans), Télétoon, du bouquet satellitaire TPS, fête avec optimisme et confiance son dixième anniversaire, a indiqué jeudi François Deplanck, directeur général des chaînes jeunesse de TPS. Interrogé sur les conséquences que pouvait avoir pour les chaînes jeunesse du groupe TPS la fusion entre CanalSat et TPS, M. Deplanck a estimé qu’il y avait assez d’audience pour toutes les chaînes pour enfant existant actuellement sur les deux bouquets. «En Angleterre, il y a plus de chaînes jeunesse qu’en France. Il y en avait 21 au début de l’année et il y a en a maintenant 23. En France, il y en a 18», a-t-il souligné. «Les deux groupes leaders sur le marché sont deux groupes français qui se portent bien : TPS Jeunesse d’un côté et Lagardère Active, avec Canal J, de l’autre. Donc, il n’y pas de raison qu’il y ait beaucoup de chaînes, alors qu’elles sont à l’équilibre, qui aient vocation à disparaître», a-t-il dit. Selon lui, Télétoon, chaîne leader de TPS Jeunesse «a l’opportunité, grâce à la fusion, de doubler son bassin de réception», passant de 2 millions de foyers abonnés à 5,5 millions. En outre, a-t-il souligné, Télétoon a, par la structure de son public, «une complémentarité assez forte par rapport à ce qui existe sur CanalSat». «Au niveau des audiences, il y a eu un effet très fort de baisse d’audience au moment où on a lancé cinq chaînes jeunesse supplémentaires sur TPS, en 2003 (…). Mais depuis les cinq dernières vagues, il y a eu une progression très, très forte de l’audience de Télétoon».