Trump-Twitter, guerre ouverte

93

Trump-Twitter, guerre ouverte 

Twitter met des avertissements sur les messages de @realDonaldTrump. Trump accuse Twitter de faire preuve d’activisme politique. Et les tweets fusent, dans tous les sens. Difficile de deviner l’issue de cet affrontement d’un genre nouveau entre le président des Etats-Unis et ce réseau social qu’il dénonce, mais qui est aussi son principal outil de communication avec ses plus de 80 millions d’abonnés. Cette guerre ouverte s’est déplacée vendredi sur un terrain dramatique: les affrontements à Minneapolis après la mort d’un homme noir, George Floyd, lors de son interpellation violente. Twitter a masqué un message du locataire de la Maison Blanche, jugeant qu’il était en violation de ses directives sur l’apologie de la violence. Le tweet reste cependant intégralement visible lorsque l’on clique sur le message. «Ces CASSEURS déshonorent la mémoire de George Floyd, et je ne laisserai pas faire cela. Je viens de parler au gouverneur Tim Walz et lui ai dit que l’armée était pleinement à ses côtés», écrivait le président. «Les pillages seront immédiatement accueillis par les balles», ajoutait-il, dans une formule chargée. Quelques heures plus tard, il a précisé qu’il s’agissait «d’un fait», et qu’il ne voulait en aucun cas dire qu’il «souhaitait que cela se produise».