Un journaliste et un caméraman assassinés au Honduras

27

Un journaliste et un caméraman d’une chaîne de télévision locale de La Ceiba (côte caraïbe du Honduras) ont été assassinés par balle mercredi pendant qu’ils effectuaient un reportage. German Vallecillo, un journaliste âgé de 41 ans, et le caméraman Jorge Posas, 27 ans, de la télévision Canal 45, ont été abattus par des inconnus tandis qu’ils circulaient en voiture dans un quartier de La Ceiba, la 3ème ville du Honduras, située à environ 280 km au nord de la capitale, Tegucigalpa, selon la police. «Ils me l’ont tué aujourd’hui, le jour de son anniversaire», a déclaré en larmes le père de German Vallecillo, également journaliste, à la radio HRN de Tegucigalpa. Le Honduras est considéré par les organisations internationales et de défense des droits de l’homme comme l’un pays les plus dangereux du monde et plus particulièrement pour les journalistes. Depuis 2001, un total de 82 journalistes, autres employés de médias ou patrons de presse ont été assassinés au Honduras. Les autorités honduriennes ne mettent que peu de zèle à mener des enquêtes sur ces crimes et plus de 90% d’entre eux restent impunis.