Une TV irakienne cible d’un attentat suicide: le directeur-adjoint tué

    97

    Le directeur-adjoint de Bagdad TV a été tué et douze personnes ont été blessées dans un attentat suicide au camion piégé visant la chaîne de télévision satellitaire sunnite, dont les programmes ont été momentanément interrompus, a-t-on appris de sources concordantes. «Bagdad TV a été la cible d’une lâche attaque à la voiture piégée suivie d’une attaque aux armes légères qui a provoqué la mort du directeur-adjoint de la télévision, le journaliste Thaer Ahmed Jabr. Douze personnes ont été blessées», a annoncé le Parti islamique irakien, principal parti sunnite, propriétaire de la télévision. Des sources de sécurité avaient auparavant fait état d’un bilan de dix blessés dans l’attentat qui s’est produit vers 14h00 (10h00 GMT). «Depuis sa création, la chaîne de télévision avait une ligne nationale modérée défendant les droits des citoyens irakiens indépendamment de leur confession», conclut le communiqué du Parti islamique du vice-président irakien Tarek al-Hachemi. Les programmes de la télévision généraliste, qui se situe dans l’ouest de Bagdad, ont été complètement interrompus pendant quelques minutes, avant de reprendre avec la diffusion de versets du Coran. Environ 155 journalistes, à 95% Irakiens, sont morts dans le pays depuis l’invasion américaine, il y a tout juste quatre ans.