USA : Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales

841

Huawei a annoncé jeudi avoir porté plainte aux Etats-Unis contre sa mise à l’écart d’un fonds fédéral destiné à développer les infrastructures de télécommunications en zones rurales. Le géant chinois des télécoms, ainsi que son compatriote ZTE, tous 2 soupçonnés par Washington d’espionnage potentiel au profit de Pékin, ont été exclus le mois dernier du fonds de 8,5 milliards de dollars géré par la Federal Communications Commission (FCC). La FCC a interdit aux opérateurs télécoms de recourir à son Fonds de service universel (USF) pour financer des équipements des 2 entreprises chinoises. Elle a également proposé «d’exiger des entreprises recevant des fonds de l’USF (…) qu’elles retirent et remplacent les équipements et services» qui auraient déjà été fournis par Huawei et ZTE. Le chef des services juridiques de Huawei, Song Liuping, a estimé que la décision de la FCC n’établissait pas que l’entreprise chinoise constituerait une menace pour la sécurité des Etats-Unis. «Bannir une entreprise comme Huawei, simplement parce que nous avons démarré en Chine, ne résout pas les questions de cybersécurité», a-t-il déclaré.