USA: les parents doivent parler des réseaux sociaux avec leurs enfants

465

Une organisation de pédiatres américains recommande aux parents de discuter avec leurs enfants de la manière dont ils utilisent les réseaux sociaux comme Facebook afin de prévenir les dangers auxquels ils sont exposés. Cette organisation, l’American Academy of Pediatrics (AAP), invite les pédiatres à inciter les parents à entamer le dialogue. «Les pédiatres sont dans une position unique pour instruire les familles» sur le sujet, note l’AAP dans un communiqué publié lundi. L’organisation met en garde les parents contre les risques inhérents aux réseaux sociaux: cyber-persécution, course à la popularité, dépression, «sexting» (envois de messages à caractère sexuel accompagnés de photos dénudées), difficulté pour les enfants à gérer le temps passé devant l’écran. L’AAP conseille aux parents d’apprendre eux-mêmes à utiliser les réseaux sociaux, voire à les utiliser avec les enfants, plutôt que de les surveiller de loin ou via des logiciels espions. Les parents peuvent également poser différentes questions à leurs enfants: «Qu’est-ce que tu as raconté sur Facebook aujourd’hui?», «As-tu «chatter» (discuter en ligne, ndlr) récemment?» ou «As-tu reçu un message aujourd’hui?»». L’AAP souligne que les réseaux sociaux ne sont pas nécessairement mauvais pour les enfants et qu’ils peuvent par exemple permettre de développer leur aptitude à communiquer. Pour l’organisation de pédiatres, les risques sont liés aux rencontres ou aux contenus inappropriés, aux questions de vie privée sur Internet ou à l’influence de la publicité.